Accéder au contenu principal

astuces antichute naturelles et bio pour lutter contre la chute des cheveux

Difficile de stopper une chute de cheveux. Les causes et les facteurs sont multiples


Si perdre quelques cheveux chaque jour est tout à fait normal, nous avons pourtant tendance à rapidement nous inquiéter. Et la chute de cheveu qui dure dans le temps est un phénomène souvent mal vécu aussi bien par les hommes que par les femmes.

En moyenne, nous perdons une cinquantaine de cheveux au quotidien. C'est cependant à l'automne que la chute paraît plus importante en règle générale. Celle-ci fait pourtant partie intégrante du processus de pousse et de renouvellement de la fibre capillaire. Alors si 2 ou, 3 cheveux se retrouvent sur ton oreiller, saches pour te rassurer qu'il t’en reste encore probablement dans les 100 000 sur la tête, alors pas de panique !

En revanche, si chaque semaine tu dois déboucher l’évacuation de ta douche et que ton sol intérieur est envahi de centaines de cheveux, tu te trouves peut-être alors confronté.e à une chute de cheveux chronique.

Voyons alors quelles-sont les solutions à mettre en place pour lutter contre la perte de cheveux. Prévenir l'alopécie est tout à fait possible au naturel et te permettra de limiter au mieux la perte de volume capillaire.



Le brossage des cheveux pour prévenir la chute et préserver sa santé capillaire

Pour contrôler la situation et rester sereine quant à une éventuelle alopécie, je me fie pour ma part à l’état de ma brosse à cheveux. Ayant déjà été confrontée à cela, je préfère en effet  vivement prévenir que guérir ! Chaque matin et chaque soir, je me brosse donc les cheveux avec ma brosse en bois préférée. Ses petits picots ronds massants sont vraiment idéales et je t’expliquerai ensuite pourquoi.

Après quelques instants de brossage capillaire, c’est l’heure du verdict : je retire les cheveux pris dans la brosse. Non, je ne les compte pas ! Mais cela me permet d’observer grossièrement la quantité que je perds au quotidien. Alors si je vois qu’elle augmente, c'est à ce moment seulement que je m'en inquiète.

Evidemment cela ne fonctionne que si tu nettoie ta brosse quotidiennement. Biensûr, après plusieurs jours sans te coiffer, c’est tout à fait normal de perdre une  masse plus importantede cheveux, surtout s'ils sont attachés.

Je te conseille également de bien te brosser les cheveux avant de faire ton shampoing pour préparer ton cuir chevelu à recevoir tes soins. Tu éviteras les problèmes de plomberie et les ronchonnements de monsieur lorsqu’il prendra sa douche après toi…

Le brossage est essentiel pour entretenir ses cheveux. Il apporte force et brillance


Identifier la cause d'une chute de cheveux pour mieux la traiter. 

La difficulté d’une grosse chute de cheveux, c’est d’en définir la cause. L’origine du problème peut être de sources multiples et variées. Alors pour trouver la raison, il est indispensable de faire le tour des différents facteurs liés à la chute de cheveux (et ils sont nombreux !) et de procéder par élimination afin d'envisager un traitement adapté.

Pourquoi les hommes perdent leurs cheveux?

Chez l’homme, la chute de cheveux est surtout liée au caractère génétique et est pour ainsi dire impossible à éviter. Cependant rien ne vous empêche, messieurs de la prévenir la calvitie en amont. Prendre soin de son capital cheveu est tout à fait utile et réalisable grâce à une bonne hygiène de vie et à des soins ciblés.

La solution la plus efficace, mais qui hélas ne fait que retarder les effets inévitables du temps, est le traitement antichute par Propecia, inhibiteur de la 5réductase (attention, ce dernier est contre-indiqué chez la femme). Cette molécule au pouvoir antichute se prend par voie orale.

Le Propecia peut être couplé avec un protocole de cure antichute concentré en minoxidil. Ce dernier se présente la plupart du temps sous forme d'ampoules antichute à appliquer localement et quotidiennement sur le cuir chevelu à l'aide d'un massage qui permet de faire pénétrer les principes actifs et d'activer les échanges cellulaires. En revanche, ces traitements sont très onéreux, loin d’être naturels et anodins : ils sont donc loins de convenir à tous les hommes.

Cheveux qui sont clairsemés, véritable problème chez les femmes


L'alopécie féminine, multifactorielle et véritable casse-tête.

Dans 80 % des cas, les femmes victimes d'une perte de cheveux chronique souffrent d’alopécie androgénique (ou androgénétique). Or, cette affection s'avère relativement courante puisqu'elle toucherait environ 20 % des femmes ! Plus inquiétant encore, ce pourcentage connaît une hausse constante depuis ces dernières années.

D’un point de vue médical, rien de grave en vérité, car la santé physique n'est pas menacée. Mais sur le plan psychologique, bonjour l'angoisse !

Bien souvent cette chute de cheveux liée aux hormones se localise sur une partie de la tête (tempes, ligne frontale mais aussi sur la zone du vertex). Avec le temps, généralement après une grossesse ou après 40 ans, de nombreuses femmes constatent avec anxiété perdre de la densité de cheveu : elles perçoivent plus facilement leur cuir chevelu à travers leur coiffure et le vivent assez mal. 

Ici encore, le traitement antichute au minoxidil agira certainement de manière positive sur la perte de cheveux mais ne traitera pas la cause profonde de l'alopécie. C’est aussi le cas du traitement par Androcur, efficace seulement le temps de sa prise. D'ailleurs tu auras peut-être constaté par toi-même que bien souvent la prise ou l'arrêt d'un traitement hormonal et notamment de la pilule contraceptive est fortement corrélé à une chute de cheveux soudaine voire chronique. C'est souvent parceque le corps ne parvient pas à retrouver son équilibre.

 

Pourquoi on perd ses cheveux ? 

Faisons un peu de biologie du cheveu si cela te dis. Tu vas voir, c'est très intéressant et pas si compliqué ! En tout cas, je vais tenter de t'expliquer la raison pour laquelle le cheveu tombe lors d'une alopécie chronique.


La fibre capillaire sensible aux hormones mâles :

Les androgènes sécrétées par les ovaires et les glandes surrénales sont les principales coupables dans le cas d'une chute de cheveux durable. Elles sont responsables de l’accélération du processus de pousse de la fibre capillaire.

Dès lors, le renouvellement rapide du bulbe capillaire entraîne la chute de l’ancien cheveu, poussé hors du cuir chevelu par le nouveau cheveu. Le problème dans ce cas précis est que ce rythme accéléré  entraîne l’épuisement prématuré des cycles. Les cheveux deviennent de plus en plus fins et finissent par ne plus pousser. (c'est un comme le capital soleil, une fois épuisé, tu crames...)

On constate également que la production de sébum (là encore liée aux androgènes) possède sa part de responsabilité dans le processus de chute des cheveux. Le sébum vient en effet étouffer le bulbe pileux dans son canal pilo-sébacé et empêche la bonne circulation des nutriments. Ceci entraîne alors à court terme une atrophie du bulbe et une chute prématurée de la fibre capillaire.

Mais attention, ce n'est pas parceque les cheveux ne paraissent pas "gras" qu'il n'existe pas un excès de sébum. Notre mode de vie tend souvent à camoufler le problème avec des shampooings trop fréquents.


Cette chute de cheveu androgénétique a lieu le plus souvent à des périodes particulières : la puberté, la maternité ou la ménopause, car ces dernières nous confrontent à des bouleversements hormonaux importants.

 

La chute de cheveux peut être causée par un dérèglement hormonal et un facteur héréditaire

Prédisposition génétique à l'alopécie

Autre cas d’alopécie, l’effluvium télogène se caractérise par une chute diffuse des cheveux sur l’ensemble de la tête. Elle apparait en principe deux mois après un choc physique ou un traumatisme tels que :

  • accouchement
  • forte fièvre
  • maladie inflammatoire
  • infection
  • opération chirurgicale
  • prise de certains médicaments
  • gros choc psychologique.

Autant dire que cette perte de cheveux est plutôt commune ! En règle générale, l'effluvium télogène se résoud de lui-même rapidement et la chute s'atténue sans que l'on ai besoin de réaliser un traitement..


Au delà de ces diverses causes, les carences en vitamines, en fer et les problèmes de tyroïde viennent eux aussi provoquer la chute des cheveux.

Lorsque la chute capillaire s'étend sur plusieurs mois, mieux vaut demander à son médecin une prise de sang pour vérifier l'état de santé globale. Ainsi, une supplémentation pourra être prescrite afin de résoudre rapidement le problème de perte de cheveux.

 

Prévenir la chute des cheveux au naturel

Maintenant que tu sais à peu près tout ce qu’il y a à savoir sur la chute des cheveux, passons au plus important : comment prévenir la chute de cheveux avec des méthodes simples et naturelles? Voici un petit condensé d'astuces et de bonnes pratiques pour garder des cheveux en bonne santé.


L’hygiène de vie, la base pour des cheveux en pleine santé !

Un sommeil réparateur de 8h par nuit, une alimentation équilibrée, riche en vitamines et minéraux, une bonne hydratation… Même si cela te paraît être vraiment basique, ce n’est pas si simple d’allier et de respecter toutes ces recommandations au quotidien. Pourtant c'est très important et pas que pour les cheveux !

Pour améliorer ta santé à l’aide de ton hygiène de vie, je ne peux que te recommander de consulter un(e) naturopatheC’est un(e) spécialiste qui connaît toutes les bonnes pratiques capables de prévenir les problèmes de santé quels qu’ils soient. Prendre soin de son corps et de sa santé, c’est véritablement le meilleur moyen de se préserver des maladies dans un futur proche et plus éloigné.

Bien souvent, nous avons tendance à consulter un(e) thérapeute lorsque un problème apparaît et que nous en sommes affecté. Il aurait pourtant suffi de quelques conseils spécifiques et d’adopter certains gestes préventifs pour éviter justement d'en arriver là. Ce que l'on oublie généralement, c'est que les symptômes adviennent parce que l'on n’a pas su être à l’écoute de son corps et de nos besoins propres. Et plus cela traîne dans le temps, plus le risque de voir des inflammations apparaître est grand (toute maladie est générée par une inflammation, CQFD)


Stimuler la pousse des cheveux grâce aux massages crâniens


  • Le brossage des cheveux : En plus de son utilité de base qui est de démêler les cheveux, il aide à répartir le sébum des racines vers les pointes pour une protection uniforme de la fibre capillaire. Il permet aussi de débarasser le cuir chevelu des salissures et autres pollutions qui empêchent la peau de respirer. Enfin, la brosse effectue une pseudo massage du crâne qui active la circulation au niveau des capillaires sanguins. 

  • Masser le cuir cheveulu avec ses mains ou une petite brosse de massage (idéalement la tête en bas) : ainsi, tu favorises les échanges sanguins entre les cheveux et les capillaires qui transportent tous les bons nutriments nécessaires au cheveu. En plus d’être efficace, c’est très agréable et ça détend.

Transition capillaire vers des cosmétiques naturels et sains. 

Tout produit appliqué sur la tête pénètre dans le sang. Par conséquent, toute substance est susceptible de provoquer des réactions allergiques et potentiellement des dérèglements physiologiques. Certaines molécules chimiques peuvent en effet venir perturber le système hormonal sur le long terme. On les appelle des "perturbateurs endocriniens". Malheureusement, de nombreux shampoings et soins sans oublier l'alimentation hélas, contiennent une multitude d'agents qui ont ce pouvoir dévastateur sur le corps humain.

Pour éviter tout cela, il est indispensable d'apprendre à lire la composition des produits afin de consommer des cosmétiques sains et sûrs. Avec l'aide d'applications smartphone telles qu'INCI Beauty ou le site internet La Vérité sur les Cosmétiques, on peut facilement reconnaître les ingrédients nocifs et controversés. Grâce à cela, tu deviendras rapidement maître dans l'art de reconnaître les produits de mauvaise qualité et nocifs. Le green washing quant à lui n'aura plus de secret pour toi !

Les soins naturels protègent et renforce les cheveux. La routine naturelle offre une meilleure santé capillaire


Les principes actifs naturels sont très efficaces. La seule raison pour laquelle les industriels viennent ajouter des substances supplémentaires, c’est pour faciliter la conservation mais surtout pour élargir leur marge en réduisant le coût de production avec des produits appauvris en principes actifs et enrichis en addititifs !

Je sais, c’est triste mais c’est bel et bien comme ça, alors cesses de te faire avoir en pensant que les grandes marques veulent notre bien à tout prix. Enfin, ça ne veut absolument pas dire non plus qu’un soin haut de gamme et donc très cher soit clean. En effet, un prix élevé n'est absolument pas gage de qualité.

Pour ma part, j’utilise beaucoup les applications beauté comme Inci beauty. Au-delà de la note qu’elles donnent aux cosmétiques, cela m’apprend à reconnaître chaque ingrédient,son action, ainsi que son incidence potentielle sur la santé. Grâce à elle, il est beaucoup plus facile d'entamer une démarche de transition vers une vie saine et tes achats deviendront vite un jeu d’enfant.

Les ingrédients nocifs souvent utilisés en cosmétiques et à surtout éviter :

  •           Sulfates
  •           Silicones (dimethicone, PEG, PPG)
  •           Paraben
  •           Cyclopentasiloxane
  •           Benzyl salicylate
  •           Butylphenyl methylpropional
  •           ammonium quaternaire
  •           Phenoxyethanol
  •           Disodium EDTA
  •           Cyclohexasiloxane
  •           Composés éthoxylé
  •           Polymères de synthèse

Pour faire simple en matière de routine cheveu, mieux vaut privilégier les shampoings solides, minimalistes, économiques et écologiques, mais pas moins efficaces pour autant.

utiliser de bons cosmétiques coiffure pour des cheveux sains et en bonne santé ça s'apprend grâce aux applications beauté


Attention cependant au green washing : de nombreuses marques surfent sur la tendance du naturel. Leur communication mensongère vante des cosmétiques soit-disant naturels alors qu'en y regardant de plus près, nous retrouvons des compositions de qualité médiocres voire même désastreuses.


Soins cheveux adaptés à mes besoins

Les soins capillaires sont aussi importants pour préserver la vitalité des cheveux. Mais à condition qu’ils soient adaptés à nos besoins personnels ! Si tes cheveux sont naturels et sains, un bain d’huile de temps à autre, par exemple tous les mois, peut suffir à les nourrir et les protéger suffisamment. Si par contre tu es une inconditionnelle du fer à lisser, des brushings et des colorations, il te faut évidemment des soins plus spécifiques et plus réguliers dont je te parlerai ensuite. 

Pour ce qui est des soins justement, un masque ou un après-shampoing pour les cheveux ne s'applique jamais sur le cuir chevelu à moins qu’il ne soit prévu à cet effet.

Si tu possèdes une peau très sèche ou irritée qui nécessite d'être hydratée, nourrie intensément ou apaisée, il existe des masque spécifiques à appliquer directement à même la peau. Certains spays permettent également d'hydrater le cuir chevelu, d'apporter du corps à la fibre capillaire ou de traiter une chute de cheveu.

La légereté de ces derniers est particulièrement intéressant lorsque l'on a les cheveux fins et sans volume. Cela permettra d'apporter au cuir chevelu et aux cheveux des principes actifs bénéfiques. En revanche, un excès de soin ou des produits inadaptés peuvent provoquer beaucoup de petits désagréments comme un cuir chevelu qui regraisse trop vite, des pellicules et démangeaisons, des cheveux raplaplats...


La beauté de la peau et des cheveux se trouve dans nos assiettes. Manger sainement pour renforcer notre organisme et avoir de beaux cheveux


La phytothérapie : traitement naturel contre les chutes de cheveux

Comme le disait Socrate, "que l'alimentation soit ta première médecine". Outre l'alimentation, de nombreuses plantes possèdent des vertus médicinales aux pouvoirs surprenants pour la bonne santé de nos cheveux. D'ailleurs, les principes actifs des médicaments sont eux aussi issus de plantes ! (Ndlr)

  1. Compléments phyto par voie interne: les plantes qui prennent soin de nos cheveux

  • Consommer du romarin, de la prêle des champs (qui contient du silicium organique qui renforce les cheveux), de l’ortie (riche en vitamine B,C et E, c’est un puissant antioxydant qui en plus de nettoyer la peau, stimule la circulation dans les tissus, tonifie les cheveux et leur apporte de la brillance). Ces plantes sont à prendre en gélule, en ampoules  mais aussi en tisanes (bio bien-entendu).

  • Le curry est lui aussi un excellent antioxydant qui agit sur la chute des cheveux. Sans oublier la cannelle, véritable antiseptique qui soigne les problèmes de cuir chevelu.


  • Consommer suffisamment de bons nutriments pour aider l'organisme à se protéger : En privilégiant ceux riches en oméga 3, protéine, fer, zinc, soufre (poissons gras, œufs, légumineuses, graines, fruits de mer, oléagineux, ail, oignons…) De mon côté, je fais régulièrement des cures d’oligothérapie : ce sont des ampoules à boire que j’achète en pharmacie et qui sont très efficaces même pour la beauté de la peau et la santé en général.

  • Il existe même des mélanges d'oligo-éléments déjà tout prêts (or, cuivre ou fer, zinc, sélénium, magnésium). Ces minéraux sont très importants pour l’organisme et nous en sommes bien trop souvent carencés à cause d’une alimentation transformée et polluée, mais aussi à cause de notre rythme de vie effréné qui appauvrit notre système.

  • La sauge : reconnue pour son effet oestéogène-like, cette plante soutien l’organisme en cas de perturbations hormonales et s’avère bénéfique pour réguler les problèmes qui en découlent (même les bouffées de chaleur et les problèmes de sommeil – véridique pour ma part!)

  • La spiruline : cette micro-algue bleu-vert possède de nombreuses vertus. C’est un superaliment riche en vitamine, micro et macronutriments ainsi qu’en protéine, fer et silice. Elle est donc un super atout pour renforcer tes cheveux. De la même manière, tu peux consommer de la levure de bière sous forme de cure, plusieurs fois dans l’année. (Excellente source de vitamine B). Les deux actifs sont faciles à trouver et tu peux les consommer en gélule mais aussi les saupoudrer dans une assiette de salade par exemple.

La spiruline est riche en vitamine et renforce les cheveux. Traitement naturel pour favoriser la pousse capillaire


 

En raison du manque d'exposition au soleil, nous devrions tous nous supplémenter en vitamine D. Elle peut s'avérer d'un grand soutien pour récupérer de l'énergie et lutter contre la fatigue chronique pouvant elle aussi provoquer une chute de cheveux.


        2. Phyto par voie externe : La nature détient les meilleurs remèdes santé pour nos cheveux

  • L’aloe vera : c’est une plante magique, elle hydrate grâce à son composition riche en eau. Tu peux l'utiliser sans crainte pour hydrater tes cheveux et ton cuir chevelu.

  • Les bains d’huile : Tu appliques une ou plusieurs huiles sur ton cuir chevelu et tes cheveux et tu laisses poser sous un turban ou un bonnet pendant quelques heures.

  • Stimuler la pousse de des cheveux avec l’huile de coco ou l’huile de ricin : à appliquer directement sur le cuir chevelu par massage.  Je te conseille de tester par toi-même, car chacune offre des propriétés variées qui conviendront plus ou moins à chacun.e de nous. Tu peux aussi y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle avec précaution (déconseillé aux femmes enceintes). Par exemple, les HE de romarin, ylang-ylang, lemongrass sont fortifiantes. Celle de pamplemousse quant à elle traite la chute de cheveux. Sans oublier l'incontournable HE de tea tree qui va venir purifier le cuir chevelu et réguler la production de sébum.

Les huiles végétales soignent les cheveux, nourrissent, hydrates et protègent la fibre capillaire pour des cheveux éclatants de santé


Les dangers de la coloration chimique et du balayage : gare à la perte de cheveux !

Ce n'est plus à démontrer, les colorations classiques sont nocives pour la santé des cheveux mais aussi pour le corps. Si depuis des années tu effectues des colorations (chez le coiffeur ou chez toi), il est temps de changer de routine ! Je ne t’encourage pas ici à laisser tes cheveux tels quels mais au moins à utiliser des colorants 100% naturel. Car à l'inverse, la coloration végétale est un soin antichute par excellence !

La coloration végétale bio est donc le compromis parfait ! Ce mélange de plantes ayurvédiques à base de henné, d’indigo, hibiscus, broue de noix et autres végétaux convient tout à fait pour colorer avec naturel et même camoufler les cheveux blancs.

Appliquée en cataplasme, la coloration végétale possède une véritable action détox sur le cuir chevelu et stimule la pousse des cheveux grâce aux plantes qu'elle contient. Avec elle, les cheveux même les plus abimés refeviennent brillants et forts. Les femmes qui tentent l'expérience sont toujours ravies du résultat et avouent même retrouver leurs cheveux d'avant, épais, forts et brillants. Vraiment, que demander de plus ?

 

Les colorations chimiques agressent le cuir chevelu et provoquent des désordres cutanés. La couleur végétale rétablie l'équilibre et la santé des cheveux

En fin de compte, peu importe le changement que tu opères, il faudra du temps et donc de la patience pour commencer à percevoir des bénéfices sur ta santé capillaire, donc ne te décourages pas. Le combat se gagne sur la durée !

J’espère que cet article t’aura plu et pourra t’aider si tu es toi aussi victime d’une chute de cheveux importante ou récalcitrante. Prends soin de toi c’est le plus important. Et retiens bien que lorsque ton corps se détraque, c’est qu’il t’envoie un signal d’alerte ! Il est très important de l’écouter et d'agir pour améliorer ton bien-être.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Alimentation gourmande pour colopathes : Pancakes sans gluten et sans lactose.

Qui n'aime pas les pancakes ? Ces petites crèpes moelleuses et gourmandes, grand classique des petits déjeuners du weekend ou des petits dèj' tout court! En tout cas, moi je suis une fan inconditionnelle!  Le hic, c'est que quand on est colopathe, intolérant au lactose ou au gluten , il vaut mieux éviter les produits laitiers et les farines de blé. J'attache une très grande importance au choix des aliments que je consomme au quotidien car j'ai depuis longtemps compris que ce que je mange a une large incidence sur les troubles digestifs.  J'essaye autant que possible de trouver des solutions alternatives pour rendre mes recettes plus digestes et éviter ainsi les crises de spasmes et autres problèmes très désagréables. Le but étant d'éviter les tracas liés au syndrome de l'intestin irritable que je ne souhaite à personne tellement cela peut me pourrir la vie...  Grâce à une nutrition adaptée et réfléchie, je digère bien mieux mes repas et j'ai enfin re

Henné : astuces pour réussir sa couleur végétale

Tu souhaites  tester la coloration végétale  seule, comme une grande, et tu es enfin décidée à adopter une green routine. Bravo ! Il faut dire que c'est un peu angoissant, car c'est un monde totalement inconnu dans lequel tu t'apprête à plonger. Comment s'y prendre pour réussir sa couleur? Comment avoir de beaux cheveux forts et brillants naturellement tout en utilisant des cosmétiques sains et écoresponsables  ? Je vais ici tenter de répondre à tes questions sur les plantes colorantes dont le henné fait partie. Fini les couleurs chimiques qui sentent l'ammoniac à des kilomètres et les démangeaisons. Place aux cheveux éclatants de santé à faire pâlir d'envie le reste du monde !  Etape 1 : préparer ses cheveux à la coloration Peu importe la nature de tes cheveux et ce que tu leur a fait comme entretien auparavant, il est tout à fait possible de passer à la coloration végétale maison avec simplicité et sans se ruiner   Bien évidemment, il existe plusieurs étapes

Syndrome de l'intestin irritable : quel lien entre alimentation et colopathie fonctionnelle

Changer son alimentation pour mieux vivre avec le syndrome de l'intestin irritable Après des années à subir l e syndrome de l'intestin irritable , fatiguée et lassée de ces crises de douleur digestive , je me suis  décidée à reprendre en main ma santé. Depuis plus de dix ans maintenant j'ai compris que mes troubles digestifs sont étroitement liés à une  alimentation inadaptée et une mauvaise capacité digestive . Aussi, l'hygiène de vie est en en partie responsable du SII dont je souffre (syndrome de l'intestin irritable). L'anxiété, le stress, un sommeil de mauvaise qualité, un rythme de vie inadéquate : autant de facteurs  à prendre en compte si l'on veut aller mieux. Colopathie fonctionnelle : aller mieux, c'est possible! Ces troubles digestifs largement sous-estimés par les médecins  me suivent pourtant depuis ma naissance . Ces derniers considèrent que la colopathie n'altère en rien l'état de santé. Pourtant, de simples problèmes "fon