Accéder au contenu principal

Alimentation saine : que faut-il manger pour être en bonne santé ?


Pas toujours évident de faire ses courses sereinement et encore moins de définir à l'avance des menus qui soient sains, adaptés à nos besoins mais qui restent gourmands. Et pourtant, l'alimentation, clé de notre santé mérite vraiment que l'on s'y intéresse. 

L'alimentation santé pour une bonne hygiène de vie

J'ai longtemps cherché comment rendre mon alimentation saine pour apaiser mon syndrome de l'intestin irritable. Cette quête m'a tout logiquement menée sur le chemin d'une alimentation toujours plus équilibrée. Car il faut bien se l'avouer, lorsque l'on a des problèmes digestifs et que l'on souhaite améliorer son hygiène de vie, la base reste et restera toujours la nutrition. Aucun médicament miraculeux ne pourra jamais soigner une colopathie hélas !

Comme le disait hypocrate, "que l'alimentation soit ta première médecine". Aujourd'hui pourtant, la malbouffe est devenue pour bon nombre de personnes une habitude dont ils n'ont d'ailleurs pas conscience bien souvent...


Jusqu'à ce que la santé déraille et que le corps sonne l'alarme (et lorsque l'on se rend compte du problème, il est déjà trop tard).

On pense finalement bien manger sans s'aperçevoir que nos frigos sont remplis d'aliments ultra transformés et bourrés d'additifs. On croit à tort qu'il suffit de consommer quelque fruits et légumes par jour, de se limiter sur la quantité de gras, de sucre et de sel pour être en forme. Mais si c'était aussi simple, ça se saurait vous ne croyez pas ?


Comprendre les bases de l'alimentation pour mieux manger

A l'image du message véhiculé par la naturopathie, je reste persuadée que la prévention de la santé passe en majeure partie par l'hygiène alimentaire. Manger sain dans un corps sain afin de préserver notre capital forme et de vieillir en limitant au mieux certains maux. Et sans pour autant se priver de bonnes choses, car le plaisir est très important, voire indispensable au bien-être.

A force de consultations, de lectures etc, je me suis forgé mes propres connaissances sur l'alimentation. Il serait beaucoup trop long de développer à ce propos et de passer au crible tous les aliments que je consomme et leurs bénéfices pour la santé. Je ne vais donc pas m'attarder la dessus. D'ailleurs, de nombreux articles, livres et documentaires vidéos traitent parfaitement le sujet de l'alimentation santé.



Je vous invite par cette occasion à aller visionner ce super reportage, très enrichissant sur l'alimentation ultra transformée en suivant ce lien. Vous ne regarderez plus les rayons de supermarchés de la même façon une fois que vous l'aurez vu !!

Adapter son alimentation à ses besoins pour être en forme.

Mon expérience m'a appris qu'il n'existe pas UNE alimentation parfaite et générique. Il en existe en réalité une multitude et il vous faut trouver celle qui vous correspond le mieux. Car nous sommes tous différents, avec un mode de vie, un métabolisme et des besoins énergétiques et nutritionnels singuliers.


Si pour moi les produits laitiers ne sont par exemple pas adaptés en raison de mes intolérances alimentaires, cela ne signifie pas pour autant que tout le monde doit s'en priver. Certains les tolèrent et en ont besoin malgré tout pour ce qu'ils apportent (calcium, protéines, vitamines...). Se priver d'un groupe d'aliment sans raison de santé particulière est même susceptible de mener à des carrences. En effet, le corps est habitué à fonctionner avec ce que vous lui fournissez comme aliments et la machine est bien rodée. Alors si du jour au lendemain, vous le privez de certaines choses, il risque rapidement de vous signaler son mécontentement en raison d'un manque. 


Je suis ce que je mange : à chacun son alimentation

J'ai à plusieurs reprises essayé de m'orienter vers une alimentation végétarienne et à chaque fois, il m'a fallu quelques jours seulement pour me rendre compte que mon système digestif ne supportait pas du tout ce modèle nutritionnel. Même en y allant progressivement, il n'y a rien eut à faire, à mon grand désespoir ! J'ai toujours été finalement une grande mangeuse de viande et autres produits d'origine animal. Et bien que j'adore les legumes, fruits et céréales, je pense que mon corps ne comprend pas pourquoi je le prive de cette classe d'aliments. Parfois, et c'est bien mon cas, un seul petit changement dans l'alimentation vient perturber l'ensemble. 

Je vous invite quand-même si vous êtes intéressés pas le sujet du veganisme à aller voir cette vidéo documentaire sur netflix : The Game Changers. Je la trouve très intéressante surtout en ce qui concerne l'alimentation pro inflammatoire et la nutrition du sportif.

Chaque aliments apporte en effet des nutriments que le corps est ou n'est pas en mesure d'assimiler, selon sa constitution, son vécu et son état de santé. 


Le piège de la diète d'éviction et des régimes spécifiques

Alors manger comme intel parcequ'il vous a dit que c'était mieux pour perdre du poids ou pour une autre raison n'est pas la solution. Aucun régime strict n'est bon pour la santé ! C'est à vous de trouver ce qui vous convient pour maintenir le meilleur équilibre possible : Manger suffisamment, en quantité et en qualité afin d'apporter toutes les ressources nutritionnelles dont votre corps a besoin pour bien fonctionner.

Depuis des années, nous tentons de maîtriser nos apports nutritionnels, de les contrôler pour mieux modeler notre physique à cause du culte de l'apparence. Malheureusement, les choix alimentaires qui en découlent ne sont généralement ni sains ni cohérents. Même s'ils peuvent procurer pendant un certain temps des bienfaits tels que la perte de poids, un regain d'énergie, ces derniers ne seront pas durables. Car si vous ne vous écoutez pas, si vous vous privez et que votre démarche n'a pour but que d'atteindre votre idéal physique grâce à une diète particulière, vous payerez tôt ou tard la note. Et celle-ci risque d'être plutôt salée.


L'arnaque du MLM et des produits diététiques

Le messages le plus important que je tiens vraiment à faire passer, c'est que nous sommes souvents pris pour des imbéciles (pour rester polie). Il ne faut pas oublier qu'aux yeux des industriels, nous sommes des consommateurs qui achetons des produits que Eux vendent. Ils ne sont pas là pour nous maintenir en santé mais pour produire des bénéfices.

C'est aussi le cas de tous ces groupes et sociétés revendiquant un healthy lifestyle et qui prônent des régimes alimentaires soit-disant ultra-sains (mais ultra-transformés).

Sachez que le Formula 1 de Herbalife, qu'ils revendiquent comme le meilleur petit dejeuner du monde ne contient pas moins de 8g de sucres (pas de glucides mais bien de sucres raffinés donc mauvais!! quand on sait que les recommandations de l'OMS sont de ne pas dépasser les 25 grammes de sucre par jour, si vous ajoutez à votre smoothie des fruits et du muesli, la quantité de sucre est beaucoup trop élevée) .
Sans oublier toutes les vitamines de synthèse que le F1 contient et qui n'ont pas la même faculté à être assimilés et se retrouvent alors sous forme de déchets dans les organes...
Ces produits healthy qui vous coûteront en plus les yeux de la tête n'ont aucun intérêt pour votre santé !

On vous fait rêver d'un corps parfait et on vous montre par 250 témoignages "avant-après" que d'autres l'ont fait et qu'on vous aidera à y parvenir sans efforts... Ne vous faites pas avoir par ces chaînes et autres pseudo fit coachs, fit motivators ou tendances qui vous font miroiter la "meilleure version de vous-même". En définitive, méfiez-vous des modes et aussi des ventes en MLM (vous savez, cdux qui vendent leyr business comme un moyen de se faire un revenu professionnel facilement). Non seulement ils n'y connaissent rien en nutrition mais en plus, il profitent de votre mal-être pour s'enrichir sur votre dos...

Ma liste, mon équilibre

Dans cet article, vous trouverez simplement et sans prétention aucune, car je ne suis ni diététicienne ni médecin, ma liste de course avec tous les aliments que je consomme et que j'ai appris à utiliser dans mes recettes jour après jour, accopagnée de professionnels de la santé, afin de me sentir bien dans mon corps et dans ma tête. Elle est loin de comporter tous les aliments sains existants : il s'agit ici de ceux que je consomme non seulement parce que je les apprécie mais aussi parcequ'ils me conviennent. 



Boissons 

  • eau plate Mont Roucous et autres eaux de source
  • thés et tisanes
  • jus de fruits et de légumes frais et faits maison
  • boissons végétales sans sucre ajouté type amande, coco, soja
  • chicorée
  • cacao cru sans sucre ajouté

fruits

en dehors des repas 
  • Pomme (cuite et en dehors des repas)
  • poire (idem)
  • banane
  • fruits rouges
  • kiwi
  • ananas
  • mangue
  • agrumes
  • fruits jaunes
  • avocat
  • noix de coco
  • fruits secs (avec modération)
  • oléagineux (très modérément)

Légumes

  • Carottes
  • courgettes
  • concombres
  • poireaux
  • salades
  • poivrons
  • endives
  • potiron, potimaron et autres courges
  • haricots verts
  • champignons
  • oignons/ ail (modérément)
  • chou blanc (occasionnellement)

Féculents

  • pommes de terre
  • patates douces
  • riz basmati, riz semi-complet.
  • flocons de sarrasin
  • flocons d'avoine sans gluten
  • flocons de riz
  • muesli à la chatâigne
  • soja (occasionnellement)
  • pâtes de sarrasin, de riz brun, de petit épeautre.
  • pain de sarrasin, d'épeautre, de petit épeautre, de seigle bio
  • quinoa

Protéines animales

  • poulet label rouge ou biologique
  • dinde
  • cannard
  • lapin (occasionnellement)
  • viande rouge bio (occasionnellement au restaurant)
  • poisson : collin, daurade, saumon truite...
  • fruits de mer (occasionnellement)
  • oeufs (bio)
  • jambon cuit sans sucres ajoutés si possible (dextrose)
  • bacon 
  • jambon sec
  • viande de grison
  • fromages (brebis et chèvre) au lait cru non pasteurisé
  • fromages à pâte dure (petite quantité et AOP )
Autres
  • Graines
  • graines germées
  • super aliments
  • chocolat noir minimum 75 %
  • purée de cacahète, de noisette et d'amande sans aucun additif.
  • pate à tartiner sans lactose (très rarement)
  • confiture (occasionnellement)
  • glaces sans lactose et sorbets (occasionnellement)
  • farines de petit épeautre, sarrasin, quinoa, riz complet, blé T.80 occasionnellement (brioches) et Kamut.
  • condiments : moutarde
  • sauces : coulis tomate bio
  • lait et crème de coco
  • crème de soja
  • lait de riz
  • sauce soja bio
  • sauce nems
  • vinaigre de riz
  • vinaigre de cidre
  • huile d'olive, de lin, de noix.
  • épices et herbes.
  • poudre d'amande et noisette.
  • Levure sans gluten 
  • Bicarbonate 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Alimentation gourmande pour colopathes : Pancakes sans gluten et sans lactose.

Qui n'aime pas les pancakes ? Ces petites crèpes moelleuses et gourmandes, grand classique des petits déjeuners du weekend ou des petits dèj' tout court! En tout cas, moi je suis une fan inconditionnelle!  Le hic, c'est que quand on est colopathe, intolérant au lactose ou au gluten , il vaut mieux éviter les produits laitiers et les farines de blé. J'attache une très grande importance au choix des aliments que je consomme au quotidien car j'ai depuis longtemps compris que ce que je mange a une large incidence sur les troubles digestifs.  J'essaye autant que possible de trouver des solutions alternatives pour rendre mes recettes plus digestes et éviter ainsi les crises de spasmes et autres problèmes très désagréables. Le but étant d'éviter les tracas liés au syndrome de l'intestin irritable que je ne souhaite à personne tellement cela peut me pourrir la vie...  Grâce à une nutrition adaptée et réfléchie, je digère bien mieux mes repas et j'ai enfin re

Henné : astuces pour réussir sa couleur végétale

Tu souhaites  tester la coloration végétale  seule, comme une grande, et tu es enfin décidée à adopter une green routine. Bravo ! Il faut dire que c'est un peu angoissant, car c'est un monde totalement inconnu dans lequel tu t'apprête à plonger. Comment s'y prendre pour réussir sa couleur? Comment avoir de beaux cheveux forts et brillants naturellement tout en utilisant des cosmétiques sains et écoresponsables  ? Je vais ici tenter de répondre à tes questions sur les plantes colorantes dont le henné fait partie. Fini les couleurs chimiques qui sentent l'ammoniac à des kilomètres et les démangeaisons. Place aux cheveux éclatants de santé à faire pâlir d'envie le reste du monde !  Etape 1 : préparer ses cheveux à la coloration Peu importe la nature de tes cheveux et ce que tu leur a fait comme entretien auparavant, il est tout à fait possible de passer à la coloration végétale maison avec simplicité et sans se ruiner   Bien évidemment, il existe plusieurs étapes

Syndrome de l'intestin irritable : quel lien entre alimentation et colopathie fonctionnelle

Changer son alimentation pour mieux vivre avec le syndrome de l'intestin irritable Après des années à subir l e syndrome de l'intestin irritable , fatiguée et lassée de ces crises de douleur digestive , je me suis  décidée à reprendre en main ma santé. Depuis plus de dix ans maintenant j'ai compris que mes troubles digestifs sont étroitement liés à une  alimentation inadaptée et une mauvaise capacité digestive . Aussi, l'hygiène de vie est en en partie responsable du SII dont je souffre (syndrome de l'intestin irritable). L'anxiété, le stress, un sommeil de mauvaise qualité, un rythme de vie inadéquate : autant de facteurs  à prendre en compte si l'on veut aller mieux. Colopathie fonctionnelle : aller mieux, c'est possible! Ces troubles digestifs largement sous-estimés par les médecins  me suivent pourtant depuis ma naissance . Ces derniers considèrent que la colopathie n'altère en rien l'état de santé. Pourtant, de simples problèmes "fon